Mandats ou Mission
Plan de protection et de mise en valeur (PPMV)
Programme d'aide à la mise en valeur des forêts privées
Les écosystèmes forestiers exceptionnels
Babillard
Librairie
Liens
Contact
FTP
   
 
La conservation de la biodiversité est considérée comme un aspect essentiel de la gestion durable des forêts. Les forêts de la région estrienne abrite une grande variété d’écosystèmes. Parmi ces derniers, on retrouve des forêts rares, des forêts refuges de plantes menacées ou vulnérables ou susceptibles de l’être et des forêts anciennes. Ces forêts sont considérées comme des écosystèmes forestiers exceptionnels (EFE) tels que définis par le ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec (MRNF).

Une « forêt ancienne » est un écosystème forestier où les arbres dominants ont largement dépassé leur maturité. Ces forêts possèdent
une dynamique particulière. On les reconnaît par les arbres sénescents
et morts de taille variable ainsi que par les troncs à divers degré de décomposition qui y jonchent le sol. Selon toute apparence, elles n’ont été que peu affectées par l’activité humaine au cours des dernières décennies.


Érablière ancienne


Les « écosystèmes forestiers rares » sont définis en fonction de leur composition particulière en espèces végétales, de leur structure ou de leur localisation. Ils sont qualifiés de rares parce qu’ils présentent un ensemble de conditions écologiques particulières ou parce que la plupart sont disparus sous l’effet d’activités humaines.


Pinède rouge


Les « forêts refuges » sont caractérisées soit par la présence d’une ou plusieurs espèces végétales menacées ou vulnérables ou susceptibles
de l’être, soit par la présence d’une population remarquable de l’une de ces espèces.


Érablière refuge


Une espèce menacée est une espèce dont la disparition est appréhendée alors qu’une espèce vulnérable en est une dont la situation est précaire, même si sa disparition n’est pas appréhendée.


Polémoine de Van Brunt (Polemonium vanbruntiae)





Phégoptère hexagones (Phegopteris hexagonoptera)


Actuellement, on retrouve 67 écosystèmes forestiers exceptionnels de tenure privée en Estrie. Plus de la moitié des EFE (42) sont des forêts refuges de plantes menacées ou vulnérables, 17 sont des écosystèmes rares et les forêts anciennes sont au nombre de 8. Ils couvrent une superficie totale de 2 161 hectares.

Pour voir la carte de localisation des EFE (pdf)

De par ses attributions et les rôles qui lui ont été dévolus, l’AMFE
a la responsabilité de favoriser la mise en œuvre de moyens visant la protection des composantes sensibles du milieu forestier, notamment les écosystèmes forestiers exceptionnels. À cet égard, l’Agence a entrepris de rencontrer les propriétaires d’EFE afin de les informer de la présence d’un écosystème particulier sur leurs propriétés. Des propriétaires informés ont plus de chances de préserver les caractéristiques particulières de leurs forêts et sont davantage conscients des impacts de leurs actions sur leurs boisés.

De plus, l’Agence n’octroie aucune aide financière dans le cadre du Programme d’aide de mise en valeur des forêts privées qui pourrait détruire, altérer ou modifier des sites contenant des éléments particuliers de la biodiversité, notamment les EFE. Par ces actions, l’Agence Estrie et ses partenaires posent un geste concret pour conserver la diversité biologique de la région afin de rencontrer les exigences d’un aménagement forestier durable.





Origine | Mission | PPMV | Programme d’aide | Écosystèmes
Babillard | Librairie | Liens | Contact

 
 
Tous droits réservés © 2005 AMFE || Design et création du site Web : Basta communication